Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une période et un aspect historique occulté : l'esclavage des Noirs en pays d'islam, qui ne prit fin qu'en 1964 dans l'ignorance quasi générale.

L'histoire de l'esclavage, généralement limitée à la Rome antique, à la période coloniale et à la traite des Anglais et des Français au XVIIIe siècle, laisse de nombreux pans aveugles, en raison de la rareté des sources et de la culpabilité rétrospective des nations colonisatrices.

Ainsi, du VIIe siècle à la fin du XIXe, s'est mis en place un système de traite musulmane des Noirs d'Afrique, par caravanes à travers le Sahara et par mer à partir des comptoirs d'Afrique orientale. En tenant compte des travaux les plus récents, notamment ceux des historiens ivoiriens et nigérians, Jacques Heers retrace le mécanisme de cette traite, ses itinéraires, ses enjeux commerciaux et le rôle des esclaves dans les sociétés arabes ? à la Cour, dans l'armée, dans les mines ou aux champs. Il évoque les tensions épisodiques, mais aussi la grande révolte du IXesiècle.

Se dessinent de la sorte une cartographie de l'esclavage africain ainsi qu'une étude sociale menée sur une période de plus de mille ans. Jacques Heers, professeur émérite à la Sorbonne (Paris IV), a notamment publié La Première Croisade, Louis XI, Les Barbaresques.

10 €

Table des matières

Les blancs, captifs et esclaves

La chasse à l'homme chez les noirs

Aventures et trafics

L'homme de couleur mal aimé, le mépris

Les noirs, heureux de leur sort?

Note de lecture

Très intéressante étude très documentée qui montre que quand les Européens commencèrent la traite des noirs vers les Amériques, le marché aux esclaves était déjà mature et très structuré depuis plusieurs centaines d'années par les brillants royaumes musulmans des rives du Niger.

Tag(s) : #Bibliographie, #Religion - Islam, #Esclavagisme oriental

Partager cet article