Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’expression « Moyen Age » est apparue pour la première fois en latin en 1469 sous la forme de media tempestas (« saison intermédiaire ») dans l’avant-propos de l’Eloge de Nicolas de Cues par Giovanni Andrea Bussi, puis de medium aevum (« Moyen âge ») en 1604. Au cours du XVIIe siècle, les historiens divisèrent l’Histoire en trois périodes que nous utilisons encore actuellement : Antiquité, Moyen-âge et Période moderne.

Il est couramment admis de faire débuter le Moyen-âge en 476 quand le dernier Empereur romain d’Occident (Romulus Augustule) fut déposé après un long processus de décomposition de l’Empire romain. Cet évènement passa inaperçu dans l’Empire romain à l’inverse du sac de Rome par Alaric en 410 !

Le Moyen-âge se termine à la fin du XVe siècle, terminant une longue période de 1 000 ans. Plusieurs faits marquants sont cités par les historiens pour justifier ce changement d’époque : La chute de Constantinople en 1453 qui mit fin à l’Empire romain d’Orient et aux échanges culturels et scientifiques en Orient et Occident (C’est la fin de la présence de la culture grecque en Orient et de son héritage scientifique) ; La découverte des Amériques par Christophe Colomb en 1492 qui fait suite à la découverte des côtes africaines par les portugais afin de rompre le blocus du commerce entre Chine et Occident par les musulmans ; plus tardivement, le début de la Réforme protestantes en 1517 qui va conduire à des guerres civiles en France et des conflits régionaux partout en Europe.

Fin du Moyen-âge bien problématique pour les historiens français qui la date de 1453 qui correspond à la fin de la Guerre de Cent ans, guerre qui empêcha la France et l’Angleterre de participer à la découverte du Monde que se partageront les portugais et les espagnols. Pour les historiens espagnols, la fin du Moyen-âge serait la Prise de Grenade en 1492 et la fin de l’occupation musulmane de la péninsule ibérique… bien qu’à cette date la quasi-totalité des territoires étaient déjà libérés et le califat de Grenade n’était plus qu’une minuscule enclave !

Toutes ces dates ne marquent pas à elles seules un changement d’époque brutal. De la même manière, il n’y pas eu de changement brutal pour passer de l’Antiquité au Moyen-âge, mais un long processus d’évolution (L’Antiquité tardive) qui débuta à la fin du IIIe siècle.

Cette longue période de 1 000 ans qui passe pour être une parenthèse obscure et médiocre entre l’Antiquité grecque et romaine et la Renaissance italienne qui remet au goût du jour de façon idéalisée l’Antiquité romaine n’existe pas selon l’historien Jacques Heers. « Il s’agit d’une notion abstraite forgée à dessein, pour différentes commodités ou raisons, à laquelle a été sciemment appliquée cette sorte d’opprobre. ». (Le Moyen Age une imposture – Jacques Heers – Edition Perrin – Collection Tempus).

Le moyen âge est donc une longue période de 1000 ans d’évolution qui a vu la création des universités ; le développement du commerce international avec la création d’un système bancaire efficace et de la comptabilité ; la lente création des états nations mettant fin à la féodalité et à son système social ; l’essor scientifique et technique qui conduira à l’architecture à la française (Que l’art classique qualifiera péjorativement de Gothique) ; etc.

Tag(s) : #Histoire des idées

Partager cet article