Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Affaire du scandale des décorations (1886 – 1887) ; Affaire de Panama (1889 – 1892) ; Affaire Stavisky (1931 – 1934) ; Affaire des fiches (1901 – 1905) ; Affaire de la banque Oustric (1929 - 1930) ne sont que les exemples les plus marquants de l'affairisme qui toucha le Parti radical et le Parti Radical-socialiste sous la Troisième république.

L'Affaire du scandale des décorations (1886 – 1887) est la première d'une longue liste d'affaires politico-financière qui toucha le personnel de la troisième République.

Daniel Wilson (1840 - 1919), plusieurs fois député à partir de 1869, sous secrétaire d’état aux finances, fut directement impliqué dans le scandale du trafic des décorations en 1886 – 1887. Cette affaire entraîna la démission en 1887 de son beau père, le président Jules Grévy. Ce dernier était brocardé par les chansonniers « Ah ! Quel malheur d’avoir un gendre ! ».

Les faits sont bien établis par l'enquête judiciaire : Daniel Wilson utilisait son influence afin d'obtenir des participations dans ses entreprises en échange de l'obtention d'une décoration.

Dans un bureau de l'Elysée, une Légion d'honneur se négociait entre 25 et 100 000 francs de l'époque, sommes destinées à être reversées à titre de subvention à des journaux radicaux de province.

Condamné en correctionnel, Daniel Wilson fut acquitté en appel et réélu ! (Ah l'indépendance de la Justice...)

Tag(s) : #La troisième République

Partager cet article